Copyright ©Romain Laurendeau
logo

La révolte des « enfants »

Le 27 janvier 2012, le conseil constitutionnel sénégalais valide la candidature du président sortant Abdoulaye Wade. Pourtant, la constitution interdit de briguer un 3ème mandat. Aussitôt, des troubles éclatent partout dans le pays pour dénoncer une tentative de push constitutionnelle.
Par la suite,  les manifestations seront interdites et réprimés dans la violence et le sang, bafouant ainsi toutes les règles élémentaires de la démocratie. C’est l’histoire de la révolte d’une jeunesse désabusée par un futur sans avenir, « enfants » de  la crise économique et d’un président corrompu qui semble rêver de monarchie.